Recherche
 

Les Terroirs


Maury (Pyrénées-Orientales, France) 

 

Histoire & Situation géographique :

Petite appellation située sur quatre communes des Pyrénées-Orientales au Nord-Ouest de Perpignan (Maury, Tautavel, Saint-Paul de Fenouillet et Rasiguères), l’AOC Maury, créée en 1936 s’étend sur 470ha. Historiquement productrice de Vins Doux Naturels, elle a obtenu en 2011 l’appellation pour son vin rouge sec. Quarante six caves particulières et trois caves coopératives produisent aujourd’hui 8500hl de Maury.

Terroir

Situation géologique

L’ AOP Maury est intégralement implantée sur des marnes noires de la fin du Crétacé inférieur (Albien, -112 à – 100 millions d’années), conservées dans une cuvette synclinale entre des barres calcaires plus anciennes. Lors de ce plissement contemporain de la formation de la chaine des Pyrénées, ces marnes ont acquis leur débit schisteux en petites plaques. On découvre aujourd’hui un  terroir unique sur de petites collines aux couleurs sombres dominées par les crêtes blanches des calcaires sur lesquels sont perchés les châteaux de Quéribus et de Puilaurens.



                                                                    

                                                                              Situation géologique des schistes de Maury

Le Climat

La pluviométrie moyenne est très disparate sur l'année (de 19mm en juillet à 85mm en octobre). La moyenne des précipitations est de 500 à 600 mm/an, concentrée essentiellement sur l'automne. L’eau des nombreux orages se perd par ruissellement. Par contre, les petites pluies permettent de reconstituer les réserves hydriques des sols où la vigne, enracinée en profondeur, y puisera tout l’été.

Les étés sont chauds, avec des moyennes annuelles les plus fortes de France : 2531 heures d’insolation et 15°C de température. Le vignoble est balayé par de nombreux vents (sept au total) qui accélèrent l’évaporation de l'eau dans les sols, protégeant ainsi les vignes des maladies.

Les Cépages

Vins rouges

Grenache Noir :

Cépage de prédilection du terroir de Maury, il est présent à 80% dans le vignoble, très résistant à la sécheresse, à floraison fragile, (cépage « coulard »), il présente des grappes compactes, à baies moyennes, noires pulpeuses et juteuses. Il donne des vins d'un fruité  remarquable. Il y a également 2 autres variétés, le Grenache Blanc et le Grenache Gris présent dans les Maury vdn Rouges et les Maury vdn Blancs.

Il ne craint pas les climats arides et son port droit lui permet de résister au vent. Sa maturation  lente autorise une importante production de sucre (de 252 à 300g/l soit un équivalent alcool de 15 à 18%). Sa peau, peu riche en anthocyanes semble plus rosée que rouge.

Carignan Noir :

Cépage méridional par excellence et complémentaire du Maury Sec, il donne des vins remarquables et bien structurés sur les coteaux. En assemblage avec le Grenache Noir, il complète le fruit par sa structure.

Dans une moindre mesure, on retrouve également les variétés rouges suivantes : Syrah Mourvèdre et Lledoner Pelut.

Vins blancs

Macabeu :

Implanté dans le Roussillon depuis fort longtemps, le Macabeu ou Maccabeo est un cépage d'origine catalane (certains affirment que son pays d'origine serait l'Asie mineure). Il est cultivé en Catalogne espagnole depuis des temps immémoriaux. Plant vigoureux, dont les rameaux cassent au vent, sensible à la sécheresse (les terrains trop arides ne lui conviennent pas), il redoute également les plaines fertiles et humides où ses grandes grappes compactes pourrissent facilement. Son idéal est un terrain de demi-coteaux ou de coteaux, peu caillouteux, chaud, bien drainé et pas trop riche comme la vallée de l'Agly. Ses grains sont de grosseur moyenne, à peau résistante, de couleur vert clair.

Muscat Blanc :

La famille des muscats et en particulier le « petits grains » remonte à la plus haute antiquité. C'était, sans aucun doute, l' Anathelicon moschaton des Grecs et l'Apianae des Romains. Les Grecs puis les Romains l'implantent très tôt en Gaule Narbonnaise, le Languedoc-Roussillon d'aujourd'hui. C'est sur les coteaux très pauvres, pierreux, à dominante argileuse, qu'il délivre le maximum de son potentiel aromatique. Bien que bénéficiant d'un climat privilégié, il est particulièrement fragile, reste sensible aux maladies et demande des soins attentifs. De maturité précoce, il est un des premiers cépages récolté en Roussillon, généralement autour du 15 août. La pellicule est épaisse et la chair ferme, juteuse, très sucrée possède une saveur et des arômes musqués très caractéristiques (type floral avec des nuances de fruits exotiques).

Les règles d’assemblage

Selon le type de produits réalisé, les cépages doivent être utilisés dans les quantités suivantes.

 

Maury Grenat et Tuilé (Vin Doux Naturel)

• Grenache Noir 75% minimum
• Macabeu 10% maximum

• Grenache Gris, Blanc

Maury Blanc et Ambré (Vin Doux Naturel)

• Muscat 20 % maximum
• Grenache Blanc
• Macabeu
• Grenache Gris

Maury rouge (sec)

• Grenache Noir 60% minimum et 80% maximum
• Carignan Noir, Syrah, Mourvèdre.
• Lledoner Pelut 10% maximum

 

Pratiques culturales et vinification

L'AOP MAURY fait partie de la famille des Vins Doux Naturels à Appellation d'Origine Protégée. Depuis l’Antiquité, ces vins représentent une production importante et originale du Bassin Méditerranéen. Jusqu'au XIIIe siècle, ils étaient obtenus par passerillage dû à la surmaturation des raisins sur la souche. En 1285, Arnau de Vilanova, régent de l'Université de Montpellier et médecin à la Cour des Rois de Majorque, à Perpignan, découvre "le mariage de la liqueur de raisin et de son eau-de-vie" : Le Mutage. Par ses contacts avec les alchimistes arabes, il connaissait l'existence de l'alcool obtenu par la distillation du vin. Il découvrit qu'en assemblant l'eau de vie avec le vin, il obtenait un arrêt de fermentation. Le vin ainsi obtenu gardait une douceur naturelle due aux sucres résiduels non fermentés. Cet ajout d'alcool (exclusivement d'origine vinique, titrant minimum 96° et rectifié 2 fois) arrêtait la fermentation et neutralisait totalement  les levures empêchant ainsi les risques de fermentation au printemps qui suivait la vendange. Le VDN était né et pouvait voyager. Le mutage des VDN offre la possibilité d'une vinification particulière : le mutage sur grains. On pratique l'ajout d'alcool en présence du jus et des matières solides (pulpe, peau et pépin) et on laisse macérer de 1 à 3 semaines selon les types de vins souhaités. Cet »te longue macération permet une extraction plus importante des anthocyanes, des tanins et d'arômes. On obtient des vins de longues gardes.

Les Maury peuvent être élevés de 2 manières :

• Soit en milieu oxydatif :
 Les vins sont élevé dans des contenants en chêne (demi-muid : 6 hl, foudres de 60 à 300 hl) pour favoriser les échanges avec l’oxygène. Les vins obtenus changent de couleur au cours du temps :
-Les Blancs dénommés Ambrés prennent une couleur vieil or, avec des notes de fruits confits, ils peuvent accompagner de nombreux desserts
-Les rouges dénommés Tuilés deviennent rouge brique, Tuilé à acajou et orangé, les arômes vont vers des notes confites, de pruneau, d’orange ainsi que des notes grillées et de cacao. Les tanins sont très fondus.


• Soit en milieu réducteur :
 Les vins sont conservés en cuve pleine inox et mis très tôt en bouteille. Leur évolution est très lente,
Les Rouges : dénommés Grenat: les arômes évoluent de la mûre noire lorsqu’ils sont jeunes vers la cerise noire, la griotte et le cassis. La présence des tanins est plus persistante que dans l’évolution oxydative.
Les Blancs : commercialisés jeunes, ils offrent des arômes dit primaires et de fermentations : des notes florales ou des notes de fruit, de pamplemousse et d’abricot.




Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
terroirsdeschistes.fr  © tous droits réservés
powered by Solution de boutique ebusiness logiciel ecommerce