Recherche
 

Les Terroirs


Le Priorat (Tarragone, Espagne) 

 

Histoire/Situation géographique :

La Chartreuse de Scala Dei est le berceau historique des vins et de la viticulture de l’Appellation d’Origine Qualifiée (DOQ) Priorat. Au XIIè siècle, les moines chartreux ont rapporté de Provence les connaissances et les techniques pour développer une viticulture, qui s’est enraciné et a évolué au fil des siècles. Les domaines de la Chartreuse ont composé ce que l’on connaît aujourd’hui comme le Priorat historique, et qui correspond à la région vinicole de la DOQ Priorat.

L’appellation d’origine contrôlée (DOQ) Priorat est une petite région montagneuse située au beau milieu des régions de Tarragone. Le massif de la montagne de Montsant est délimité au nord, par la montagne de Figuera qui se trouve au couchant et par la ligne de faîte du Molló au levant, tandis qu’au sud, le territoire s’ouvre en suivant le cours de la rivière Siurana, en aval vers l’Ebre. La rivière Siurana et ses affluents sont l’artère géographique principale de la zone et donnent lieu à une kyrielle de vallées et de petites plaines, grâce notamment à la sinuosité géologique des crêtes et des versants des montagnes. Conformément à la loi en vigueur en Catalogne, relative à la division administrative régionale, tout le territoire de la DOQ Priorat est compris au sein d’un territoire administratifs plus vaste, connu comme « région du Priorat »  (Comarca del Priorat), qui comprend également un territoire qui ne fait pas partie du Priorat vinicole.

L’appellation d’origine contrôlée (DOQ) Priorat s’étend sur une superficie de 17 629 hectares, dont 1 887 sont plantés en vignes qui appartiennent à plus de 600 viticulteurs. Cette Démomination produit aussi bien des vins rouge, blanc et rosé que des vins doux et des rancios.

Terroir

Situation géologique

Ce territoire vallonné, est formé par des matières datant de l’ère paléozoïque, principalement des ardoises du Dévonien et du Carbonifère (formées il y a 416 à 318 millions d’années), donc parmi les plus anciennes que l’on puisse trouver actuellement en Catalogne. Les sols sont peu profonds, normalement d’un seul horizon et la roche mère se trouve presque en surface (à environ 10-15 cm). Les terrains présentent une faible teneur de matière organique et sont formés majoritairement par la désagrégation des ardoises, que l’on appelle « llicorella » des pierres laminaires et cassantes, de couleur cuivre foncé entre lesquelles s’enfoncent les racines des pieds de vigne, en quête d’humidité, d’eau et de nutriments.

La « llicorella » ou ardoise –également appelée licorella, llicorell ou llecorell- est la protagoniste incontournable de l’appellation d’origine Priorat, même s’il existe certaines zones sans ardoise, comme les flancs du Montsant et une bonne partie de la montagne elle-même. L’origine de ce mot est liée à l’expression « llècol », qui s’utilisait pour indiquer l’humeur, le goût, le moelleux, et l’étymologie provient du celte « likka » qui signifie pierre. Pierre, goût, ardoise, « licorella », tous ces mots sont aujourd’hui synonymes de Priorat. 

 Le Climat

Le relatif isolement de l’influence de la mer et la protection apportée par la montagne de Montsant contre les vents froids du nord, confèrent à la zone de la DOQ Priorat des conditions climatiques singulières, marquées principalement par les brusques changements de température entre le jour et la nuit. Ainsi, en été, le thermomètre peut marquer 12 ºC et monter jusqu’à 40 ºC, même si le terrain rocheux peut atteindre des températures beaucoup plus élevées. La température annuelle moyenne oscille entre 14 et 12 ºC, de la partie la plus basse à la zone située au pied du Montsant. 

La pluviométrie annuelle moyenne est comprise entre 400 et 600 litres par mètre carré, et augmente un peu si l’on se déplace vers l'est.

De telles conditions climatiques, alliées aux vents du nord-ouest qui provoquent une évaporation rapide de l’humidité en surface, et à la composition géologique du terrain et la structure spéciale du sol, permettent aux racines de la plante de s’enfoncer entre les différentes couches laminaires formées par les ardoises. Ces conditions permettent au fruit de mûrir complètement, et d’être récolté au moment optimal, pour apporter aux vins des caractéristiques reconnaissables entre toutes, et favorisent l’obtention de vins de très grande qualité.

D’autre part, ces terrains durs et le climat sec ne permettent pas à la vigne de se développer à outrance, ce qui explique le taux de maladie très faibles.

 Les Cépages

Les variétés recommandées et autorisées par l'Appellation d’Origine Qualifiée Priorat sont les suivantes :

Variétés noires recommandées : grenache noir, carignan ou « samsó »

Variétés noires autorisées : grenache « peluda », ull de llebre (Tempranille), picapoll negre, cabernet sauvignon, cabernet franc, pinot noir, merlot et syrah.

Variétés blanches: grenache blanc, macabeo, Pedro Ximénez, chenin, muscat d’Alexandrie, muscat de petit grain, pansal, picapoll blanc et viognier.

La carinyena et la garnatxa, les étoiles d’un éventail choisi de variétés

Les cépages les plus cultivés dans le Priorat sont les noirs, comme le carinyena (carignan) et le garnatxa (grenache) qui sont les variétés de raisin autochtones les plus importantes. 

 Pratiques culturales et vinification

La culture de la vigne est répartie sur des altitudes qui vont de 100 mètres au-dessus du niveau de la mer dans les parties basses des communes de Bellmunt del Priorat et d’El Molar à 750 mètres dans les parties hautes des communes de la Morera de Montsant et de Porrera. La configuration de la culture est caractérisée par des pentes qui, pour la plupart, ont une dénivellation de plus de 15 %, et dans certains domaines elle atteint 60 %. La géographie tortueuse de cette zone entraîne la nécessité de cultiver la vigne sur des pentes dont certaines ne permettent pas un accès mécanique, ce qui fait que le travail est effectué avec des formes de culture des plus traditionnelles. Le paysage que ces vignes génèrent est l’un des traits caractéristiques du Priorat et lui confèrent cette personnalité tellement prononcée. 

Fruit du soleil et du climat si particulier, la vigne pousse dans des conditions difficiles et les vendanges sont plus que réduites, le rendement du raisin est très faible et ne dépasse par le kilo par plante en moyenne, en contre partie, les vins de la zone possèdent une personnalité unique. Le rendement maximum autorisé est de 600kg/ha.

L’élevage des vins rouges se fait sur deux ans: au moins une année dans en fûts et le reste en bouteille.

Les vins qui sont élaborés dans la DOCa doivent atteindre un degré alcoolique déterminé en fonction des différents types:

            Blancs et Rosés: degré minimum de 13%

            Rouges: degré minimum de 13,5%- Vins de liqueur: les mistelles, degré minimum de 14,5%

            Les vins doux et semi-doux avec un degré minimum de 15%

            Les rancios, avec un degré minimum de 14,5%

 

Adresse du Syndicat :

Consell Regulador de la Denominació d'Origen Qualificada Priorat

C/ Major, 2
43737, Torroja del Priorat

Tel: 977 839 495
info@doqpriorat.org





Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
terroirsdeschistes.fr  © tous droits réservés
powered by Solution de boutique ebusiness logiciel ecommerce